La querelle de l’universalisme par Patrice DECORMEILLE

La Querelle de l’universalisme

En vue de lutter contre les discriminations, la gauche identitaire, intersectionnelle, dé coloniale et néo-féministe mène un combat réglé contre l’universalisme des droits de l’homme jusque là considéré comme la base de toute lutte en vue de l’émancipation.

Crispée dans son analyse des rapports sociaux sur les questions de race, de genre ou d’orientation sexuelle, cette gauche   récuse clairement l’universalisme républicain qui, lui,  s’attache au principe de la dignité de la personne humaine, abstraction faite de toute particularité.

Ce faisant, cette gauche postmoderne  fait rebondir un vieux débat philosophique, celui qui a opposé aux lendemains de la Révolution française les Lumières au romantisme politique : qu’est-ce qui fait notre identité, l’humanité comme telle ou les particularités dans lesquelles elle s’incarne ?

Que vaut intellectuellement ce nouveau rejet des Lumières ? La logique intersectionnelle ne risque-t-elle pas de fracturer encore davantage le corps social ? Le combat identitaire est-il le bon chemin pour venir à bout des discriminations ? De quelles armes les héritiers républicains des Lumières disposent-ils pour résister à la fragmentation identitaire ? Autant de questions qui méritent d’être soulevées.

Author: MM

Cercle Condorcet du sénonais - webmaster